L'AX GTi de Philippe

Publié le par Génération AX

Bonjour à tous !

 

   Alors pour vous raconter ma vie et tout vous dire, j’avoue que je n’estimais pas vraiment les AX il y a de ça bien des années. 
En effet, je me souviens d’une période de ma vie lorsque j’étais au lycée et qu’un ami de ma classe qui avait déjà le permis possédait une AX et m’emmenait de temps en temps dans sa voiture. Habitué des voitures allemandes que mon père avait eues, je trouvait l’AX pas spécialement jolie et surtout peu sécurisante et d’une très mauvaise qualité (tableau de bord de phase 1 oblige !).

   Bien des années après, je fais la connaissance de quelqu’un qui est aujourd’hui encore l’un de mes meilleurs amis et qui possèdait une AX… GTi ! Tiens ! ca existe ca ? Bon je vous avouerai que le sentiment d’insécurité était toujours présent, mais je la trouvais déjà nettement mieux finie et beaucoup plus aguicheuse. Mais surtout… quelles sensations et quelles franches rigolades ont a eu à mettre des "pilules" à des autos plus « classes » ou plus puissantes tout en observant le regard médusé de leurs conducteurs après coup 

    Quelques années passent et je fais l’acquisition de ma 1ère auto sportive que j’ai toujours (une HONDA Integra Type R) dont je suis toujours pleinement satisfait mais le sujet n’est pas là. En revanche, comme je ne voulais pas utiliser cette dernière comme daily (NDLR: voiture pour tous les jours), je voulais trouver une petite voiture pas forcément esthétique ou en bel état, qui ne consomme rien et qui ne coute pas trop cher. C’est là où mon ami me conseille sur une petite AX image 1.0L qui possède le « minimum syndical » du confort (VE, centralisation, injection, faible conso…) certes pas en bel état de carrosserie car vandalisée avec des clés mais qui a l’air assez propre… pourquoi pas ! Je me laisse donc tenter et quelques temps passé derrière son volant, je me plais de son confort certes minimaliste mais amplement suffisant à mes yeux et de son comportement. Il n’en aura pas fallu davantage pour me faire aimer l’AX !! Seule ombre au tableau… les 50CV qui ont du mal à me faire oublier les 190 de l’Integra Type R.

   C’est alors que me vient l’envie d’acquérir une GTi. Je fais alors l’acquisition d’un modèle catalysé d’un magnifique rouge mais qui avait bien des soucis. Mon ami étant un très grand connaisseur de la GTi, on se motive donc pour la retaper mais la pauvre avait quand même bien souffert et des soucis de papier m’empêchant de l’immatriculer n’aidant pas, je décide de la rendre à son propriétaire et je me remets en quête d’une GTi qui, il faut l’avouer sont plutôt dures à trouver en état d’origine, relativement propres et en bon état de fonctionnement.
   Je finis donc par trouver celle qui est devenue mon actuelle GTi ! C’est un modèle non catalysé de 1992, de couleur rouge mandarin, la peinture était un peu fatiguée, mais il y a pire, le proprio avait pas mal de factures et elle ne tournait pas trop mal encore et l’intérieur hormis le siège conducteur et le soufflet de levier de vitesse un peu fatigué était vraiment propre. Je l’ai donc ramenée de Pau ce qui m’a permis de la tester sur un looooonnng trajet et de voir que la petite avait encore pas mal la pêche malgré ses 196.000 kms.

   Commençant mon travail de rénovation, je fais changer le pare-brise chez CITROEN pour avoir un pare-brise estampillé de la marque et du travail de qualité… énorme déception ! Le pare-brise a été bien posé (heureusement) mais ils m’ont dégueulassé la voiture et donc non nettoyée, et surtout abîmé le vernis déjà fatigué au niveau des custodes arrière et enlevé le gris des monogrammes « CITROEN AX » et « GTi » qui sont désormais très difficilement trouvables... Bien entendu, ils ne reconnaissent pas leur tords !! De là est donc parti ma grande entreprise de restauration qui s’est traduite par une peinture complète de la voiture, des pare-chocs et du kit GT, d’une jante qui était rayée. J’ai également remplacé mon siège par un autre en très bon état, des nouveaux pneus, et récemment, après m’être aperçu de l’état de fatigue de la culasse (pistons et AAC bien fatigués) j’ai fait refaire tout le bloc en combinant mon bloc avec un autre de 106 XSi, donc réalésage, segmentation, etc…. + diverses petites bricoles (peinture de la partie tôle de la banquette arrière et des capuchons de custodes, etc…) et aujourd’hui elle a retrouvé une nouvelle jeunesse malgré ses 212.000 kms. Elle tient une place ENORME dans mon cœur et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour la garder au mieux de sa forme et la bichonner comme elle le mérite !

 

         Magnifique récit que voilà, mais il est important de préciser que cette voiture a été achetée au même endroit et même propriétaire que Pierric (AX GT phase 2 carbu présentée ici). Le hasard les fait donc se recroiser une fois toutes les deux repeintes, et elles se verront prochainement au Citroracing 2011. 

 

Pour une plus grande série de photo, suivez ce lien.

 

Caractéristiques techniques :

 

Année : 1992

Type Mine : ZADN

Cylindrée : 1360 cm3

Alimentation : Injection Multipoint

Puissance : 100CV / 7CV fiscaux

Boite de vitesses : mécanique à 5 rapports

Poids : 795 kgs

 

2010-07-21-AX-GTi-Philippe 39922010-07-21-AX-GTi-Philippe 4373

2010-07-21-AX-GTi-Philippe 43742010-07-21-AX-GTi-Philippe 4378

 

 

Publié dans Nos AX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article